2013 |

L’Etat face aux crises agricoles (Europe, mi XIXe-mi XXe siècles). Paris, 14/06/2013

MàJ : 12/02/2014

Journée d’études

Organisée par le GDRI CRICEC

Crises and Change in the European Countryside

Et l’équipe ERHIMOR-CRH

Sous la responsabilité

d’Alain Chatriot (CNRS, CRH, Paris) et Nadine Vivier (Université du Mans)

EHESS, Paris

Salle Alphonse Dupront (dans la cour)

10 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris

Si l’analyse des crises agricoles est une question classique de l’historiographie, il semble intéressant de les interroger dans une perspective centrée sur l’époque contemporaine. Les crises agricoles ici envisagées sont de différentes sortes : crises frumentaires, crises de productions agricoles qu’elles soient de sous-production ou de surproduction, mais aussi crise des marchés agricoles, des formes de commercialisation des produits. Si bien sûr les crises « majeures » sont au cœur de notre projet, des crises plus ponctuelles peuvent aussi donner lieu à des études. Face à ces crises agricoles, on souhaite porter l’attention aux réactions des Etats et aux politiques publiques alors menées. Il s’agit ici de s’intéresser aussi bien aux débats politiques qu’aux modalités d’action des administrations face aux crises, et ce, à différentes échelles. La diversité des régimes politiques que connaît l’Europe durant la période d’étude proposée doit permettre des analyses fines de certains enjeux politiques du monde rural et des régulations économiques alors pratiquées. Cet accent mis sur l’Etat ne consiste pas à limiter l’étude aux seuls politiques et fonctionnaires. Les interactions entre l’Etat et les acteurs économiques et sociaux (producteurs, syndicats, négociants, consommateurs) sont bien sûr au centre du sujet.

The study of agricultural crisis has been an important issue of the historiography of Ancien Régime and particularly the end of the 18th c. It would be innovative to study them for the late modern period and to focus on the efforts made to solve them. The agricultural crises considered here are of different kinds: crises of agricultural production whether underproduction or overproduction, crises of agricultural markets or crises of marketing. Studies will address the responses to the crises given by the States and globally the public policy then conducted. Political debates as well as the methods of action used by the administrations will be scrutinized, at different scales, national or local. The emphasis on the role of the State does not limit, in any way, the study to politicians and civil servants. Interactions between the State and economic and social actors (producers, trade unions, traders, consumers) are an important part of the question. The diversity of political systems in Europe of 19th-20th c. should provide precise analysis of some political issues in rural sphere and of some economic controls employed.

L’Etat face aux crises agricoles (Europe, mi XIXe-mi XXe siècles)

The State and the crises in agriculture (Europe, mid 19th- mid 20th century)

9h.30 13h.

Sous la présidence de Gérard Béaur (CNRS, EHESS, CRH-ERHIMOR)

Introduction

Alain Chatriot (CNRS, CRH-EHRIMOR) et Nadine Vivier (Université du Mans)

Crise et changements dans l'agriculture espagnole aux XIXe et XXe siècles

Vicente Pinilla (Université de Saragosse)

The development of agrarian policy in the Netherlands, 1860-1940

Antón Schuurman (Université de Wageningen)

The wine crisis of early twentieth century and the state intervention in wine markets in Spain and France: a comparison

Jordi Planas (Université de Barcelone)

15h. 18h.

Sous la présidence de Jean Heffer (EHESS, CENA)

Globalisation, agricultural policy and agrarian syndicalism. The agrarian crisis and the dairy sector in Belgium during the interwar period.

Leen Van Molle, Yves Segers (Université de Louvain)

Le régime de la crise : la réorganisation du secteur agricole italien sous le fascisme (1925-1935)

Niccolo Mignemi (CRH-EHRIMOR, EHESS)

Short term and structural policies before the agricultural crisis under the Spanish Second Republic (1931-1936) : markets, agents and programmes

Juan Pan-Montojo (Université autonome de Madrid)

Prix minimum et Office du blé : les réponses françaises à la crise des années 1930

Alain Chatriot (CNRS, CRH-EHRIMOR)

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

"Parler des drogues sous un jour favorable"

Journée(s) d'étude - Jeudi 08 février 2018 - 17:00L’article L3421-4 du Code de la santé publique dispose que la présentation sous un jour favorable de l’usage illicite de stupéfiants est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Conçue pour décourager le prosélytisme du consommateur de drogues, cette incrimination a un spectre d’action qui s’étend bien au-delà de ce simple cas de figure. C’est en effet l’ensemble des propos, publics et privés, de tout un chacun qui se tr(...)

- Lire la suite

Attribution du label "Collex" à trois bibliothèques de l'EHESS

Communiqué -Les résultats de l'appel à manifestation d'intérêt pour la sélection des collections bénéficiant du label "Collex" dans le cadre du Groupement d'intérêt scientifique Collex-Persée viennent d'être communiqués. Le label "Collex" est attribué à 3 bibliothèques de l'EHESS pour une durée de 5 ans (2018-2022) reconductible, reconnaissant ainsi leur qualité de "collections d'excellence"  :Bibliothèque du Centre Alexandre Koyré (UMR 8560)Bibliothèque du Centre de recherches sur la Corée(...)

- Lire la suite

Du harcèlement sexuel au travail à #BalanceTonPorc

Journée(s) d'étude - Vendredi 09 février 2018 - 14:00Journées d’études bilingues organisées par Marcela Iacub (CNRS-CRH) et Lissa Lincoln (AUP) avec la collaboration d’Anna Breteau. Le mouvement « #BalanceTonPorc » dont la puissance ne cesse d’étonner est à ce jour rétif à toute interprétation et ne semble pouvoir être approprié par aucune force politique. La justice est incapable de le contenir, les médias de le traduire. Par ailleurs, aucune association féministe, syndicat ou parti n’est e(...)

- Lire la suite

ERHIMOR

EHESS-CRH

54 boulevard Raspail
75006 Paris


Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
22/12/2017