Archives | Anciens membres

Thierry Michel

Doctorant
Equipe(s) : ERHIMOR
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

 

Sujet et direction de thèse

«La conservation des grains en France au XVIIIesiècle : ruptures, continuités et limites»

Résumé

La conservation des grains est un problème récurrent dans la France d’Ancien Régime, puisque les quantités perdues aux différents stades du stockage sont alors importantes. Jusqu’au XVIIIesiècle, peu d’évolutions sont observées dans ce domaine, mais à partir de 1750, des recherches et expérimentations nombreuses sont réalisées parallèlement au mouvement d’agromanie observé en France. Pendant près de vingt ans, cette question devient un sujet de préoccupation collective sous l’effet de la convergence de réflexions d’ordre économique, politique et scientifique. Cette thèse étudie tout d’abord les caractéristiques de la nouvelle approche scientifique et technique qui apparaît entre 1750 et 1770, analysant le caractère novateur des recherches et leur diversité, le rôle joué par les agronomes des sociétés d’agriculture nouvellement créées et enfin l’implication du gouvernement royal pour soutenir l’expérimentation et relayer la diffusion des progrès par son administration. Puis, pour mesurer les répercussions de ce mouvement au niveau des campagnes, la modernisation des matériels de nettoyage des grains est étudiée dans la France du nord, comme traceur d’une meilleure conservation. A partir de sondages effectués sur six régions, elle montre que l’innovation touche celles-ci à des degrés divers, confirmant l’implantation du crible ventilé principalement dans les régions de grande culture, mais aussi dans celles où agronomes et techniciens participent à la conception et à la diffusion de ce matériel. Au terme de cette étude, nous constatons que le mouvement de recherche et d’innovation spécifique de la fin du XVIIIesiècle porte déjà en lui les principes des évolutions futures, comme la généralisation de la mécanisation du nettoyage des grains au XIXesiècle et le concept des grands silos à grains apparus au XXesiècle.

Composition du jury

  • Gérard Béaur(directeur de thèse), EHESS
  • Annie Antoine, Université Rennes II
  • Mathieu Arnoux, EHESS
  • Jean-Michel Boehler, Université de Strasbourg
  • Jérôme Buridant, Université Picardie

Thèse soutenue le 24 juin 2015 à 14h , EHESS (salle du Conseil A) - 190-198 avenue de France 75013 Paris

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

L’édition du Zohar (Mantoue, 1558) et la diffusion de la cabale

Colloque - Dimanche 27 mai 2018 - 09:00Parmi les trésors de la bibliothèque de l’Alliance israélite universelle (AIU), à Paris, se trouve un exemplaire unique de la première édition du Zohar imprimé à Mantoue en 1558. Rédigé en araméen médiéval, le Sepher ha-Zohar (Livre de la Splendeur) est l’œuvre maîtresse de la cabale. Ce très rare exemplaire constitue un remarquable témoignage sur l’histoire, la genèse et la postérité de la cabale. Il est devenu le livre de référence sur lequel se fonde(...)

- Lire la suite

Régulations économiques et sociales au XXe siècle

Journée(s) d'étude - Mercredi 04 avril 2018 - 09:00Le XXe siècle a été celui de la régulation économique et sociale de très grande ampleur, à l’échelle tant nationale que transnationale. Cette journée d’étude, organisée par Paul-André Rosental (Sciences Po-ESOPP), en abordera des aspects centraux (consommation, niveau de vie, protection sociale) dans un cadre comparatif entre Europe, États-Unis et Japon. Elle ne se contentera pas d’observer les modalités macropolitiques et macroéconomiques d(...)

- Lire la suite

Développement économique et transformations environnementales dans les périphéries extractives en Europe (XVIe–XXIe siècles)

Appel à communication - Mercredi 30 mai 2018 - 18:00L’extraction de ressources est à la base de l’économie. Elle concerne toute activité tirant de la nature des matières premières qui sont directement utilisées ou transformées en vue d’un ajout de valeur. D’échelles variables, allant des usages traditionnels des sociétés prémodernes aux formes modernes d’exploitation mettant en jeu de larges infrastructures et des technologies complexes, les activités extractives relèvent du secteur primaire(...)

- Lire la suite

ERHIMOR

EHESS-CRH

54 boulevard Raspail
75006 Paris


Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/04/2018