Direction d'ouvrages de recherche |

Les Exclus de la terre en France et au Québec, XVIIe-XXe siècles.

Les Exclus de la terre en France et au Québec, XVIIe-XXe siècles.

La reproduction familiale dans la différence

Qui sont les exclus de l’héritage de la propriété familiale ? Pourquoi le sont-ils ? Quel est leur destin ? Le présent collectif réunit les textes d'un colloque tenu à l'Université de Montréal les 18 et 19 juin 1997 sur le thème de l'exclusion. Pour la famille paysanne, l'exclusion est souvent synonyme de marginalisation, de mobilité ou d'émigration. Reconstituer les itinéraires des enfants exclus (non-exploitants, non-héritiers ou non-établis) est tout un défi. Les sources font particulièrement défaut ; il s'agit en effet de retracer des destins construits le plus souvent dans la mobilité géographique.

L'histoire des sociétés rurales française et québécoise permet d'établir certaines constantes : ainsi, l'exclusion autoritaire par le fait des parents est rare, tandis que l'exclusion des femmes paraît quasi universelle bien qu'elle soit ordinairement assortie de mesures compensatoires. C'est le cas généralement pour les exclus, les parents n'étant pas indifférents au sort des enfants non établis. Sujet difficile, mais déjà des pistes de recherches sont bien tracées.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Deux projets franco-allemands lauréats de l’ANR DFG

Échos de la recherche -L’Agence nationale de la recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft ont publié la liste des projets lauréats pour l’édition 2016 de l’appel à projets franco-allemand en sciences humaines et sociales. Parmi les 13 projets financés, 2 projets sont coordonnés par l’EHESS.Rachida Chih Faulks (CETOBAC - UMR 8032) et  Prof. Dr. Stefan Reichmuth (Ruhr-universität Bochum) réaliseront avec leurs équipes le projet intitulé La Présence du Prophète : Muhammad au miroir de sa(...)

- Lire la suite

Joseph Wulf : un historien juif polonais en RFA. Savoir du témoin, engagement de l’historien, écriture de l’histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 16 février 2018 - 09:00Survivant de la Shoah en Pologne, Joseph Wulf (1912-1974) est l'un de ces premiers historiens de la Catastrophe dont l’œuvre demeure trop méconnue.  Après avoir été membre de la Commission historique juive de Cracovie (1944-47), il émigra à Paris puis s’installa en RFA en 1952, où il vécut jusqu’à son suicide en 1974. À travers la publication d’anthologies de documents, il tenta de confronter la société ouest-allemande aux crimes perpétrés(...)

- Lire la suite

Les « archives juives », miroir du rapport des Juifs à l’Etat et à la Nation

Journée(s) d'étude - Mardi 19 juin 2018 - 09:15Dans le cadre de la thématique générale « Universalités et particularités en monde Juif » du programme « Judaïsmes Contemporains » du GSRL, nous souhaitons étudier les processus de constitution d’« archives juives » comme miroir du rapport des Juifs à l’Etat et à la Nation.Au cours des 19e et 20e siècles, la construction des Etats-nations modernes a accordé aux Juifs une place spécifique… ou pas ! S’ils ont été considérés en Europe, parfois comm(...)

- Lire la suite

ERHIMOR

EHESS-CRH

54 boulevard Raspail
75006 Paris


Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
18/04/2018