Accueil

ERHIMOR a été créée avec l’intention clairement affichée de développer sur des bases nouvelles les travaux qui intéressent l’histoire de l’agriculture et l’histoire du monde rural et de renouveler les recherches engagées depuis de nombreuses années sur l’histoire de la famille. Il s’agit de considérer ces questions comme des clés d’interprétation des sociétés contemporaines et de promouvoir une large ouverture internationale.

Les rapports de la campagne à la ville et aux marchés, l’évolution des droits de propriété et leur incidence sociale, économique, environnementale, les processus de croissance et les transformations liées aux spécialisations ou aux mécanismes d’intensification, la construction des liens sociaux et la mesure des inégalités sociales, les politiques d’encouragement à l’agriculture impulsées par les Etats constituent le premier axe de recherches d’ERHIMOR. Les mécanismes de la reproduction sociale étudiés sous l’angle de la transmission, des rapports à la terre, des cycles de vie et des phénomènes migratoires représentent le second.

ERHIMOR est issue de la fusion de deux groupes du CRH, dont les orientations scientifiques étaient dirigées vers une histoire des campagnes : le GRHEC (Groupe de Recherches pour l’Histoire des Campagnes) et le Groupe Histoire Familiale et Sociale de la Transmission, coordonnés respectivement par Gérard Béaur (CNRS & EHESS) et Joseph Goy (EHESS).

Lire la suite

 

ACTUALITÉS


Venus Bivar – Invitée Ehess – 5,12,14 et 17 décembre 2018

 

 

 

 

 



EURHO Conference – Call for panels – 4/12/2018-01/02/2019

 


Dernières Parutions


Agrarian Change and Imperfect Property. Emphyteusis in Europe (16th to 19th centuries) – Rosa Congost, Pablo F. Luna (dir)